Henkel, l'entreprise allemande de biens de consommation, est déterminée à poursuivre ses acquisitions malgré les récentes hausses des taux d'intérêt. Le PDG Carsten Knobel a récemment déclaré dans une interview au journal allemand Rheinische Post que l'entreprise dispose d'un bilan solide et a l'intention d'étendre davantage sa présence dans le secteur des adhésifs et des biens de consommation par le biais d'acquisitions.

Knobel a également exprimé sa confiance face à la hausse des taux d'intérêt, expliquant que cela joue en faveur de Henkel dans la compétition pour des acquisitions potentielles. Les notations de crédit impressionnantes de l'entreprise, qui résultent de sa solide situation financière, en font un choix attrayant pour d'éventuelles acquisitions.

En outre, le PDG de Henkel a confirmé que la société était ouverte à la possibilité de racheter ses activités en Russie à l'avenir. Ces opérations avaient été préalablement revendues pour 600 millions d'euros à un consortium d'investisseurs financiers locaux. Knobel a révélé qu’il existe une option pour racheter l’entreprise au cours de la prochaine décennie, mais a souligné qu’un simple cessez-le-feu ne suffirait pas à inciter Henkel à envisager un retour. L'entreprise exigerait des changements significatifs dans les conditions-cadres et les relations avec la Russie avant d'envisager un rachat.

L'engagement de Henkel en matière d'acquisitions reflète son ambition d'étendre sa présence mondiale et de renforcer sa position sur le marché. Grâce à sa solide situation financière et à son avantage concurrentiel, l’entreprise est bien équipée pour saisir de nouvelles opportunités de croissance.

Liens utiles:
1. Site officiel de Henkel
2. Informations financières sur Henkel sur Bloomberg